RETOUR.gif (1070 octets) Sainte Marie aux bois SITES.gif (2510 octets)

    L'ancienne abbaye des Prémontrés de Sainte Marie aux bois est située au nord ouest de Pont-à-mousson sur le territoire de la commune de Vilcey sur Trey.

Fondée au 12 ème siècle, elle fut transférée à Pont-à-mousson en 1606.

Du 20 au 23 août 1914, Charles Péguy lieutenant à la 19 ème compagnie du 276 ème régiment d'infanterie y établit son cantonnement .

STEMARIE.gif (9795 octets)

L'ancienne abbaye peut se visiter le dimanche de 14 à 18 Heure.

Tel. 03.83.82.45.55

Charles Péguy  écrit plusieurs textes  à la ferme de Sainte Marie:

"Nous sommes en petit poste grand'garde au milieu des bois

la grand'garde Sainte Marie.

Nous vivons dans une sorte de paix, dans grande ferme abandonnée

....et dans un calme temple et loin d'un plat tourment

l'attente d'une mort plus vivante que la vie

.... O Reine voici donc après la longue route

Le seul asile ouvert au creux de votre main.

 

PEGUY.gif (6295 octets)

A madame Charles Péguy A madame G. FAVRE

Vendredi 21 août 1914

Tout va bien santé admirable la vie au grand air.

Cantonnés dans une grande ferme rectangulaire au milieu des bois nous sommes sans nouvelles du monde depuis quatre jours ne manquez pas de me garder une collection complète de journaux.

Je vous embrasse.

Votre Péguy

 

Vendredi 21 août 1914

Cantonnés dans une grande ferme rectangulaire au milieu des bois nous sommes sans nouvelles du monde depuis quatre jours . Nous vivons dans une sorte de grande paix.

Il s'en est fallu d'un train que je rencontre Ernest(*).

Croyez-vous que le monde est petit.

Embrassez Thérèse. Je vous embrasse bien fidèlement.

Votre Péguy

(*)Ernest Psichari, petit fils de Renan, tué au combat le lendemain de cette lettre près de Virton.

PRIÈRE POUR NOUS AUTRES CHARNELS (Extrait de "Pages oubliées...")

Heureux ceux qui sont morts pour la terre charnelle,

Mais pourvu que ce fût dans une juste guerre.

Heureux ceux qui sont morts pour quatre coins de terre.

Heureux ceux qui sont morts d'une mort solennelle.

Heureux ceux qui sont morts dans les grandes batailles,

Couchés dessus le sol à la face de Dieu.

Heureux ceux qui sont morts sur un dernier haut lieu

Parmi tout l'appareil des grandes funérailles.

Heureux ceux qui sont morts pour des cités charnelles.

Car elles sont le corps de la: cité de Dieu.

Heureux ceux qui sont morts pour leur âtre et leur feu,

Et les pauvres honneurs des niaisons paternelles.

Car elles sont l'image et le commencement

Et le corps et l'essai de la maison de Dieu.

Heureux ceux qui sont morts dans cet embrassement,

Dans l'étreinte d'honneur et le terrestre aveu.

Car cet aveu d'honneur est le commencement

Et le premier essai d'un éternel aveu.

Heureux ceux qui sont morts dans cet écrasement,

Dans l'accomplissement de ce terrestre vœu.

Charles PEGUY.

 

Né à OrIéans le 7 janvier 1873.Tué a Villeroy, près de Meaux, le 5 septembre 1914.

Bibliographie Auteur Année
Avec Charles Péguy de la Lorraine à la Marne Victor Boudon 1916
Histoire de l'abbaye de Ste Marie aux bois Michel Mazeran Le pays lorrain N°3 1986
Les églises romanes de Lorraine Tome IV Hubert Collin 1986

RETOUR.gif (1070 octets)