RETOUR.gif (1070 octets)

Les armements et les techniques de combat: Avions

DICO.gif (1121 octets)

LES TERRAINS D'AVIATION DE LORRAINE : Secteur de Verdun - Argonne - (Secteur Nord)  voir aussi secteur Sud

Terrains Nancy/Lunéville

Terrains Allemands

Terrains américains (en construction)

Terrains Toulois                                        Retour sur terrains en Lorraine

Les combats autour de Verdun notamment en 1916 ont amené une multiplication incroyable des terrains d'aviation à proximité de VERDUN. C'est ainsi qu'à quelques KM de distance, on trouve les terrains français de Brocourt, Vadelaincourt, Osches, Lemmes et Souilly.

Cela s'explique par le souhait d'obtenir la maîtrise du ciel et aussi par la forme du front qui oblige les français à concentrer leur forces.

Terrain de Brocourt , au sud de Dombasles en Argonne. Deux avions biplaces de reconnaissances Farman F-40 sur le terrain de  Brocourt, en mai 1916. Ce terrain accueillera la MF 33. Sources Histoire de l'aéronautique (Editions de l'Illustration et Guide historique illustré VERDUN éditions Frémont)

 

Hangars de Brocourt, après le bombardement d'août 1916.  C'est sur ce terrain que l'as Guynemer pu atterrir en catastrophe le 13 mars 1916, blessé après un combat contre 5 avions allemand près  de Revigny.   


Le terrain au Nord Est de  Clermont en Argonne Terrain de la MF2 à Clermont en 1915 Histoire de l'aéronautique

Bébé Nieuport 11sur le terrain de Vérrières au Sud de Sainte Menehould en 1916

Photo coll F. JEANNIN parue dans un article de Gilles Deroche en 1988 dans le n° 56 de HORIZON ARGONNE  intitulé "Jalons pour une histoire de l'aviation en Argonne"

Cette vue aérienne allemande pourrait montrer la localité et le terrain de Senard.

Nous serions obligé, si un internaute pouvait vérifier notre hypothèse.

Le sergent Henry JONES devant son SPAD S.VII de l'escadrille Lafayette (N124) en Août 1917 sur le terrain de Senard. L'escadrille n'est resté à Senard que du 11 août 1917 au 28 septembre 1917 , mais y a accompli 150 missions. Elle a perdu plusieurs pilotes et subi des bombardements allemands sur le terrain; cependant Raoul Lufbery a obtenu 2 nouvelles victoires.

Ci-contre, le Sergent Henri  Jones devant son Spad S.VII à Senard en août 1917 (Photo parue dans ICARE cf infra)

 

 

Le terrain de Froidos (situé entre Froidos et Ville sur Cousance ?) a accueilli notamment l'escadrille F44 de juin 1916 à septembre 1917.

Deux vues du terrain d'aviation de Froidos, en  fin  1916. Un avion Nieuport à Froidos

Sept 1915, Capitaine Vuillemin commandant la C11, probablement sur le terrain de Verdun. HDA Dessin schématisé du terrain d'aviation de Verdun  par un pilote américain, fin 1918
   
Vue aérienne du terrain de Verdun

Le terrain est à l'est de la ville,sur l'emplacement de l'actuel hôpital Désandrouins

On voit nettement sur la photo, la route menant à Etain, passant par l'angle droit du cliché.

Les tracés courbes sont des voies pour tir de LVG

Photo Collection Alain Taurelle (droits réservés) 

 

Terrain d'aviation de Julvécourt en septembre 1917

Farman F40 de l'escadrille F228 à Julvécourt, automne 1916     

Photo issue de "The French Air Service War Chronology"

 

 

Mécanicien de la N3 photographié à Vadelaincourt. HDA

Vue aérienne du terrain de Vadelaincourt, avec l'escadrille F25

   
Lemmes, Navarre monte à bord de son "Bébé" Nieuport HDA Terrains de Vadelaincourt et de Lemmes en sept. 1917 Collection Dumont P.
   
Recherchons informations et photos sur les terrains français  et américains, notamment sur les terrains suivants :   Ancemont, Beauzée et Chaumont sur Aire, Bethelainville,  Foucaucourt, Lisle en Barrois, Osches, Pretz en Argonne,  Rembercourt,   Senard ....) Connaissez vous d'autre terrains d'aviation utilisés en Lorraine pendant la Grande Guerre ? Vos informations et photographies sont les bienvenues à  jmpicquart@wanadoo.fr 

Bibliographie

 
Histoire de l'aéronautique (images marquées HDA ci-dessus)  (Editions de l'Illustration) 1938
400 H de vol sur l'ennemi en 1914-1918 - Exploits du pilote Charles Chanaron imprimerie Coquant Octobre 1986
L'Escadrille Lafayette. Revue de l'aviation française ICARE SNPL sept 1996

RETOUR.gif (1070 octets)