RETOUR.gif (1070 octets)

Lunéville

VILLE.gif (1181 octets)

Lunéville est occupé par les forces allemandes du 22 août au 12 septembre 1914.

Dès le 25 des civils sont tués, des maisons brûlées par représailles et les habitants sont condamnés à verser une contribution financière.

LUNEVIL1.gif (11430 octets)

Affiche réclamant une contribution de 650.000 francs aux habitants de LUNEVILLE

" Le 25 août 1914, des habitants de Lunéville ont fait une attaque par embuscade contre les colonnes et trains allemands. Le même jour , des habitants ont tiré sur des formations sanitaires marquées par la croix rouge. De plus on a tiré sur des blessés allemands et sur l'hôpital militaire contenant une ambulance allemande. A cause de ces actes d'hostilité, une contribution de 650.000 francs est imposée à la commune de Lunéville. Ordre est donné à M. le Maire de verser cette somme en or ( et en argent jusqu'à 50.000 francs) le 6 septembre, à 9 heures du matin, entre les mains du représentant de l'autorité militaire allemande. Toute réclamation sera considérée comme nulle et non arrivée. On accordera pas de délai. Si la commune n'exécute pas ponctuellement l'ordre de payer la somme de 650.000 francs, on saisira tous les biens exigibles. En cas de non-payement, des perquisitions domiciliaires auront lieu et tous les habitants seront fouillés. Quiconque aura dissimulé sciemment de l'argent , ou essayé de soustraire des biens à la saisie de l'autorité militaire, ou qui cherche à quitter la ville sera fusillé. Le Maire et les otages pris par l'autorité militaire seront rendus responsables d'exécuter exactement les ordres sus-indiqués. Ordre est donné à M. le Maire de publier de suite ces dispositions à la commune.

Hénaménil, le 3 septembre 1914.

Le Commandant en chef

VON FASBENDER

Équipage et photo du ballon allemand qui s'est posé "par erreur" à Lunéville en avril 1913.
   
Avion capturé à Flin, le 20/01/1916 et exposé sur la place Léopold à Lunéville. 

           Au cours de la nuit il avait bombardé cette agglomération.

   
   

RETOUR.gif (1070 octets)