RETOUR.gif (1070 octets)

Autres loisirs des Poilus: Les abeilles, jardins ..

DICO.gif (1121 octets)

Voir "Loisirs des Doughboys", ceux des soldats allemands et des Poilus , THÉÂTRE1,  THéÂTRE2

L'A PiCULTURE

Voir aussi l'artisanat et la pêche

 

     Dans un article paru en 1918 dans l'Almanach Illustré du "Petit Parisien" d'Alphonse Labitte, Attaché au Muséum,  décrit un loisir peu banal pour les poilus: L'apiculture.  

 

Cantonnés dans ce petit village meusien à l'Ouest de Verdun, Autrécourt,  des brigadiers d'artilleries constituent un petit rucher pour abriter les essaims qu'ils recueillent.

 

 
Ne disposant que d'une seule ruche en paille, ils récupèrent des caisses de champagne et en font des ruches à cadres comme ceux des  apiculteurs.

 

Dans un fragment d'essaim le poilu recherche la reine.

 
... et nos artilleurs de faire une abondante récolte de miel délicieux.  

DES  ABEILLES, A LA CIRE ET AUX ...

CIERGES

 

A

Dans le journal "Pages de Gloire"  du 25 juin 1916, on trouve également un grand article sur l'apiculture, la récolte du miel et enfin sur la fabrication de cierges avec la cire d'abeille.

Il est illustré comme un article plus ancien du "Miroir" du 2 mai 1915, des photos ci-contre.

 

 

La scène se passe dans un petit village de Woëvre,  à S. (Saulx en Woëvre ?).

Le clocher a été bombardé par l'ennemi et les bombes ont renversé le rucher situé près de l'église.    Les poilus procèdent au fumage de l'essaim (A).

Puis l'on récupère la cire d'abeille (B)

               B

 
     

C

D

 
Enfin à l'aide d'un vieux  moule à cierges découvert dans la sacristie en ruines, nos poilus ingénieux fabriquent des bougies jaunes dont la flamme, précise l'article, "odorante et blanche, éclairera les gourbis pittoresques et les cavernes-abris à l'heure nocturne des marmites."  
AUTRES ANIMAUX, JARDINAGE ....    
Deux petits renards élevés dans une caisse sur l'aérodrome à proximité du village de Saint Clément (54)  
On trouve dans la presse de nombreux exemples  de domestication d'animaux sauvages. Il y a eu aussi en arrière du front lorrain des concours de jardinage, par exemple à Mécrin dans la Meuse ....  
     
Cette carte photo illustre un jardin militaire sur le front (en Argonne ?) du 8 ème d'Artillerie à Pied 40ème Batterie

Il est précisé que ces productions ont été obtenues avec des graines CLAUSE (Renvoi d'ascenseur au grainetier sponsor ?)

 

 

Faites part de vos découvertes  dans ces domaines sur le front Lorrain, à jmpicquart@wanadoo.fr 

 
  nat  

Si vous  connaissez  d'autres types activités récréatives en Lorraine, merci de les signaler.

RETOUR.gif (1070 octets)