RETOUR.gif (1070 octets)

Le fort de LIOUVILLE

SITES.gif (2510 octets)
Le fort de Liouville fait partie de la ligne de défense entre Toul et Verdun, imaginée par Séré de Rivières.

Il est terminé en 1878, mais il sera modernisé de 1892 à 1910.

 

Tourelle de 75 à éclipse

 

Pièce de 155 sciée par les ferrailleurs.

 

 

Tourelle de 155 après sa destruction

 

Outre des canons extérieurs "De Bange" de 90 et 120mmm, le fort était doté de deux tourelles blindée, l'une de 75 mm encore intacte malgré les bombardements, l'autre de 155 mm qui sera hors de combat le 27 septembre 1914 après quatre jours de bombardement intensif.

 

Grâce à la modernité du fort, on ne déplore que peu de victimes. Le Gouverneur du fort le fait néanmoins évacuer afin de préserver ses hommes.

Le fort a tenu jusqu'à l'arrivée du 8ème corps barrant la vallée de Marbotte aux forces allemandes.

Poudrière du fort   

Pendant le reste de la guerre, la fort ne sera pratiquement plus occupé. Il servira cependant d'observatoire compte tenu de son emplacement qui permet un bon point de vue sur le front et notamment le Bois d'Ailly.

L' entrée après les bombardements
Voir aussi la messe au fort et la devinette
L'Association A.S.F.L. qui a rendu vie au fort de Liouville,  vous accueille également au  musée de Marbotte

Renseignements au 03.29.90.70.84 ou 03.29.90.70.20

VISITE le troisième dimanche de chaque mois  de mars à octobre  et sur rendez vous

Wanted: Toutes informations sur le Fort de Liouville sont bienvenues à jmpicquart@wanadoo.fr

RETOUR.gif (1070 octets)