RETOUR.gif (1070 octets)

Victoires de Guynemer (Page 1)

DICO.gif (1121 octets)
 Vers Page 2
Victoires de Guynemer alors que l'escadrille Spa 3 est en Lorraine en février-mars 1917  sur le terrain de Manoncourt  à peu de distance de l'actuelle piste d'Azelot.

Le 8 février 1917 il abat un Gotha Mercedes 220 chevaux 2 moteurs; les 3 passagers sont fait prisonniers.

Le 16 mars il totalise trois victoires (9H08, 9H30, 14H30): 

- un avion de l'escadrille 60 s'écrase à la ferme Foucrey près de Serres; l'équipage  est carbonisé (Oblt Wilfried Buchdruker et August Reichenbach).

- un Rumpler à Hoéville ( Le Lt Lothar von Hausen neveu du général Ct la IV Armée décédera le 15 juillet et sera inhumé à Toul.)

- un Albatros biplace à Régniéville en Haye (Josef  Freundorfer et Frantz May) 

Le lendemain 17 mars près d' Attilloncourt (Karl Maurer et Lt Edward Marcard) 

Photo la Guerre Aérienne Illustrée 13/06/18

Guynemer en mars 1917 procède à la mise en place d'une bande de mitrailleuse.

1- Un avion dans les lignes ennemies

2-  Un avion dans les lignes ennemies

3- Un avion dans les lignes ennemies

4- Un avion dans les lignes ennemies

5- Un avion dans les lignes ennemies

6- Un avion dans les lignes ennemies

7- Un avion dans nos lignes

8- Un avion à Rosières (avec Chainat)

9- Un avion à Barleux

10-Un avion dans les lignes ennemies

11- Un avion vers Barleux

12- Avion au N de Combles avec Heurtaux

13- Un avion à Ouest  du Bois Madame

14- Un avion dans les lignes ennemies

15- Un avion dans les lignes ennemies

16- Un avion près de Storen

17/18- 2 avions dans la région d'Amiens

19- Un avion au Sud de Nesle

20- Un avion à Morcourt dans nos lignes

21- Un avion au Sud de Bertain

22- Un avion sur Saint-Christ

23- Un avion dans la région d'Amiens

24- Un avion à l'Est  de Misery

25- Un avion au Sud de la Maisonnette

26- Un avion dans la région de Maurepas

27- Un avion sur la gare de Chaulne

19 juillet 1915

5 décembre 1915

8 décembre 1915

14 décembre 1915

3 février 1916

5 février 1916

12 mars 1916

22 juin 1916

16 juillet 1916

28 juillet 1916

3 Août 1916

17 Août 1916

18 Août 1916

20 Août 1916

4 Septembre 1916

15 Septembre 1916

23 Septembre 1916

10 Novembre 1916

10 Novembre 1916

16 Novembre 1916

22 Novembre 1916

22 Novembre 1916

26 Décembre 1916

27 Décembre 1916

23 Janvier 1917

23 Janvier 1917

28- Un avion à Lignières dans nos lignes

29- Un avion à Goyencourt

30- Un avion à Monchy dans nos lignes

31- Un avion à  Bouconville dans nos lignes

32- Un avion près de Serres

33- Un avion au Nord d'Hoeville

34- Un avion à  Régniéville-en-Haye

35- Un avion à Attilloncourt

36- Un avion sur La  Neuville dans nos lignes

37- Un avion près de Courtecon

38- Un avion entre Courtecon et Braye

39- Un avion au Nord de Corbeny

40- Un avion à Juvaincourt

41- Un avion à Courlandon dans nos lignes

42- Un avion à l'Ouest de Guignancourt

43- Un avion à l'Ouest de Condé-s/Suippes

44- Un avion à Loivre dans nos lignes

45- Un avion au dessus de la forêt de Berru

46- Un avion à Brimont

47- Un avion à Villiers-Franqueux dans nos lignes

48- Un avion à Moussy-s/Aisne dans nos lignes

49- Un avion à Westrosebecke

50- Un avion à l'Ouest de la forêt d'Houthust 

51 et 52- Deux avions dans la région de Dixmude

53- Un avion en Belgique

 

24 Janvier 1917

24 Janvier 1917

26 Janvier 1917

8 Février 1917

16 Mars 1917

16 Mars 1917

16 Mars 1917

17 Mars 1917

14 Avril 1917

2 Mai 1917

4 Mai 1917

25 Mai 1917

25 Mai 1917

25 Mai 1917

25 Mai 1917

26 Mai 1917

5 Juin 1917

5 Juin 1917

6 Juillet 1917

7 Juillet 1917

7 Juillet 1917

27 Juillet 1917

28 Juillet 1917

17 Août 1917

20 Août 1917

 

Ce listing est tiré du N° 49 de La guerre aérienne illustrée  du 18/10/1917

Les informations en tête sont tirées du livre " Les As français de la Grande Guerre " (Tome 1) de D. Porret SHAA 1913. Vous pouvez trouver un tableau encore plus complet (notamment type d'avion abattu)   sous http://www.pigstompers.com/WW1/French/Pilots/Guynemer.htm

 

 

Diverses vues de l'avion allemand abattu par Guynemer à Hoéville le 16 mars 1917

 

Le même avion retourné et ailes démontées. L'avion exposé à Nancy place Stanislas. 
Le Musée de l'air et de l'Espace possède une photo de cette aile démontée, portée par des militaires.   Noter le remplacement des roues abîmées.

Voir aussi les avions exposés à Nancy

Noter qu'il s'agit du même cliché, l'un étant bien sûr à l'envers . Lequel ?

Recherchons documents photographiques et informations sur les victoires de Guynemer en Lorraine : 

Attilloncourt, Bouconville, Hoeville, Régnéville , Serres,  E-mail à jmpicquart@wanadoo.fr

Merci

 

Cette photo de La Guerre Aérienne Illustrée  18/07/18 comprendrait selon sa légende les débris des 3 vaincus du 16 mars 1917

GuynemerGuynemer0.jpg (14445 octets)

Guynemer raconte ainsi ces combats lorrains  : " J'étais parti , le 8 février en croisière avec mon camarade Chainat. Bien entendu, les boches qui se croyaient encore en sécurité, n'hésitèrent pas à tenter une incursion sur Nancy. Mais nous ouvrions l'œil. Soudain nous apercevons un immense appareil, muni de deux moteurs Mercédes de 220 chevaux, monté par trois personnes et répandant le feu et la mitraille de tous côtés. c'est un Gotha, avion encore peu connu et fort redoutable. Nous n'hésitons ni l'un ni l'autre, nous l'attaquons  chacun en nous précipitant en sens inverse. Avec Chainat, je suis tranquille, c'est un équipier de tout repos, hardi, adroit et plein de sang-froid. Ces engins ont des angles morts de riposte assez intéressants, nous avons vite fait de les découvrir. d'ailleurs il faudrait mettre de la mauvaise volonté pour ne pas s'apercevoir des endroits d'où les balles lancées à profusion ne   risquent point de nous atteindre. Nous envoyons des bandes complètes, nous parvenons à éteindre le tir ennemi, et nous obligeons  l'aérobus dont nous avons crevé le radiateur à se poser dans nos lignes à Bouconville où les trois passagers sont prisonniers. L'appareil était atteint de 180 balles."

 Quant aux combats du 16 mars  " L'intérêt de l'histoire est qu'ils tombèrent tous les trois dans nos lignes et que l'un des Boches était un as connu le Lieutenant Von Hausen, neveu du Général. Je descendais en flamme le premier, un Albatros biplace , à 9 h. 8. Il s'abîmait  à la ferme Foucrey, près du village de Serres. L'équipage était carbonisé. A 9 h. 30, après un court combat livré avec Deullin à trois monoplaces de chasse , j'avais la joie d'en voir atterrir un   au nord d'Hoéville. C'était un Rampler (*)  que pilotait Von Hausen. Enfin à 14 h. 30, ma 34ème victime s'écrasait en feu à Régniéville en Haye. C'était encore un biplace...."      Récit rapporté par Jacques Mortane dans "La Guerre Aérienne illustrée" des 6 et 13 juin 1918.  (*) il s'agit en fait d'un Rolland DII.

Selon les auteurs de "Casualties of the German Air Service" le pilote de l'avion d'Hoéville était le Ltn Rudi lothar Frhr von Hausen né le 16 juillet 1894 à Leipzig; blessé gravement, il  décède à l'hôpital Gama à Toul le 15 juillet  1917. L'avion abattu à Serres était de l'escadrille  FA12, piloté par l'Uffz August Reichenbach qui décédera comme son observateur l'Obltn Wielfried Buchdrucke. Le 16 mars pratiquement à la même heure et au même endroit  que Guynemer (Athienville), le lieutenant Deullin abattait lui aussi un avion de l'escadrille Jasta 32, un Albatros D.III référencé D.2111/16. Cela fait 3 avions abattus dans 3 villages voisins le même jour (Athienville, Hoéville, Serres).L'avion de Remenauville (Regniéville) aurait pour observateur le Ltn d.R. Feodor Keller (ce qui diffère des informations ci-dessus,  de sources françaises). Ce livre ne mentionne pas le nom du pilote. L'avion abattu à Régniéville aurait  été "soufflé" à deux jeunes pilotes de la N77 Boyau et Sardier, tous deux  futurs as de la chasse française.

 

RETOUR.gif (1070 octets)