RETOUR.gif (1070 octets)

Autres grands hommes :

Cette page ne concerne pas les militaires. Voir Clemenceau en Lorraine

  une page spéciale est dédiée au peintre SEGONZAC , à Gus Bofa  et à Bils , au Préfet Mirman et à Sœur Julie.

Raymond POINCARÉ

(1860/1934)

né à Bar-le-Duc (Meuse), il est Président de la République de 1913 à 1920, et Président du Conseil à diverses reprises.

Voir aussi trois pages spéciales d'images de Poincaré en Lorraine

Le 6 et le 7 juin 1915, il visite le front autour de Saint-Mihiel, le bois d'Ailly et le Bois-le-Prêtre (où combat son neveu Léon Poincaré sous-lieutenant d'artillerie attaché à la 73 ème division). cf. " Au service de la France " tome VI Les tranchées p 247
Il a une propriété à Sampigny (Meuse) à quelques kilomètres du front, qui servira de cible aux artilleurs allemands.

Vous pouvez visiter cette demeure qui est devenue un musée.

SYCLOS01.gif (6473 octets)

Hommes de lettres et la guerre en Lorraine :

ALAIN.GIF (11496 octets)

Émile CHARTIER dit ALAIN (1868/1951) Philosophe, professeur de français.

Dans son livre " souvenirs de guerre" Alain raconte sa participation aux combats de Flirey.

Dans " Mars ou la guerre jugée " (1921) et dans sa " Correspondance " (1958), il donne son point de vue sur la guerre.

Maurice GENEVOIX,

1890-1980

Écrivain, académicien, auteur de Raboliot, sous-lieutenant, puis lieutenant au 106 ème R.I., il se bat sur la Marne, puis aux Éparges ; il est blessé grièvement à la Tranchée de Calonne, le 25 avril 1915.

Il écrit de nombreux livres sur le thème de la guerre " Ceux de 14 " (Sous Verdun, Nuits de guerre, La boue, Les Éparges), " Au seuil des guitounes ", " H.O.E. ", " Jours de la Marne ". http://www.coeur-de-france.com/genevoix.html

Charles PÉGUY (1873-1914)

Écrivain. Lieutenant au 276 RI, il est tué le 5 septembre 1914 à Villeroy près de Meaux, à la bataille de la Marne.Du 11 au 28 août 1914, il était affecté en Lorraine et notamment cantonné à la ferme de Sainte Marie aux bois, à Vilcey sur Trey au Nord-ouest de Pont-à-Mousson.

PEGUY.gif (6295 octets)

ALAINFOU.gif (5326 octets)

Henry-Alban ALAIN-FOURNIER (1886-1914) Romancier auteur du Grand Maulne ; il est porté disparu dans le secteur des Éparges au tout début de la guerre.

Ses restes ont été retrouvés et identifiés récemment; ils sont enterrés à Saint Rémy la Calonne.

Pierre-Maurice MASSON

Né à Metz le 4 octobre 1879, il fait ses études à Nancy, et nommé en 1904 professeur à l'Université suisse de Fribourg.

Il est l'auteur de divers livres couronnés par l'Académie française (Lamartine, Mme de Tencin, la religion de J.J. Rousseau)

A partir du mois d'août 1914, pendant 20 mois, il est affecté sur divers champs de bataille du secteur sud du saillant de Saint-Mihiel (Mamey, Flirey, Apremont).

Sergent au 42 ème régiment territorial d'infanterie de Toul, sous-lieutenant au 261 ème R.I., puis lieutenant à la 22 ème compagnie, il est tué le 16 d'avril 1916. Son corps repose au cimetière civil du village de Flirey.

MASSON.gif (12993 octets)

Ses " Lettres de guerre " adressées notamment à son épouse ont été publiée en 1918.

PERGAUD.gif (6008 octets) Louis PERGAUD

Instituteur, prix Goncourt 1910 avec "De Goupil à Margot" et auteur de " la guerre des boutons " en 1913.

Le lieutenant Pergaud soldat au 166 RI disparaît dans la nuit du 7 au 8 avril 1915 près de Marcheville (Meuse).

voir un site Internet sur Louis Pergaud

Reymond1.gif (22710 octets)

Autres grands disparus ...
Le docteur Émile Reymond, sénateur de la Loire, est mort le 22 octobre 1914, après l'atterrissage de son avion, près de Flirey.

BOINP.gif (5169 octets)

Poème à Jean Boin

Jean BOUIN
Né à Marseille, Jean Bouin, coureur français, vainqueur aux jeux olympiques, Jean BOUIN a trouvé la mort en 1914 près de Bouconville (Environs d'Apremont).

Un monument du souvenir est érigé sur la place devant l'église de Bouconville.

Tombe de Jean Bouin 

Photo parue dans le Pays de France N°49

Voir le site de Bruno avec une photo de Ernst Jünger au Bois-le-Prêtre, l'article de Stéphane Gaber sur la Revue Lorraine populaire Août 98, N° 143 et celui de JC. Lapara dans "Verdun Cahiers de la Grande Guerre" N°26  de 1999.

Ernst JÜNGER, 1895/1998

écrivain allemand,  il combat de septembre 1914 à août 1918.

Il est blessé sept fois et reçoit la plus haute décoration militaire allemande.

Dans "Orage d'acier" (1920), il relate notamment sa participation à un coup de main près du Bois-Le-Prêtre.

ErnstJunger.jpg (4489 octets)

Jünger

le 26 septembre 1914 le poète allemand, Ernst Wilhelm Lotz  est aussi décédé à Bouconville.

CHERCHE PHOTO DE LOTZ

Poèmes de E.W Lotz

 

RETOUR.gif (1070 octets)