RETOUR.gif (1070 octets)

Marcel Loiseau, le fusillé de Mouilly (55)

SITES.gif (2510 octets)

Voir aussi les fusillés de Flirey et de Montauville par  Régis Tessier

 
 

A la fin du mois de septembre 1914, lors d'une attaque à Vaux les Palameix (Meuse) au sud de Verdun, le soldat Marcel LOISEAU, agent de liaison au 106 éme RI  est blessé.

 Il se rend à l'infirmerie quand il croise le capitaine Girard qui lui donne l'ordre de regagner les lignes.

Le soldat qui souffre poursuit malgré cela sa route. Le capitaine Girard rédige un rapport où il l'accuse se s'être mutilé volontairement.

Le 11 octobre 1914, le conseil de guerre condamne Marcel LOISEAU à la peine de mort pour abandon de poste avec mutilation volontaire. La sentence est exécutée le lendemain, à Mouilly.

Le 17 mars 1922, la chambre criminelle de la Cour de cassation constatant qu'il n'y avait pas de charges suffisantes, réformait le jugement du conseil de guerre, réhabilitait le fusillé et allouait 20.000 francs  à sa mère à titre de réparation. 

Un enterrement à l'église de Mouilly

Photo communiquée par l'Association Patrimoine de la Grande Guerre (Noyon)

Toutes documentations et informations sur les fusillés de Flirey et de Montauville sont les bienvenues jmpicquart@wanadoo.fr

 

Bibliographie

Auteur

 
Les fusillés de Vingré, Fontenoy, Flirey, Fleury, Montauville. Pour faire des exemples ? Clermont Ferrand - Édition  des imprimeries et papeteries commerciales - 1919
Les crimes des conseils de guerre R.G. RÉAU  Édition du progrès civique

RETOUR.gif (1070 octets)