RETOUR.gif (1070 octets)

LA GUERRE ET LES  TRAVAUX DES CHAMPS

DICO.gif (1121 octets)

 

LES FENAISONS DANS LE SECTEUR DE ST MIHIEL

Dans le N° 37 du journal "J'ai vu", il y a une page sur la fenaison en temps de guerre à Saint-Mihiel. 

Je cherche où se passe  la scène ci-contre et celles reproduites ci-dessous. Merci pour votre aide

 
  "Cette histoire ..... eut pour théâtre les environs de Saint-Mihiel  encore occupé par l'ennemi. Le pont entre les deux rives de la Meuse a été dynamité. Comment aller faire la fenaison sur l'autre bord ? Va t-on laisser nos chevaux manquer de fourrage ? Vite le général    (?)     ordonne aux soldats du génie  de construire un radeau de fortune. "
"En deux heures il est prêt et, soldats et habitants guidé par le curé de la paroisse, s'y installent avec les instruments et le chariot attelé.  La fenaison faite à la hâte sans donner à l'ennemi stupéfait le temps d'intervenir, tous regagnent  nos lignes avec le chariot chargé jusqu'au dessus de l'échelette."  

En petit médaillon en haut de l'article figure une photo intitulée "le Pont dynamité" correspondant au pont de la carte postale ci-dessous.

  Ci-dessus carte postale sans précision d'éditeur qui semble représenter le même radeau que celui de la photo du haut. 

 

 

Merci à l'internaute qui m'a donné l'information suivante:

Il s'agirait en fait d'une scène qui selon lui serait située à Troyon.

 

Cela semblerait être confirmé par les deux  cartes postales que m' adresse un habitant de ce village et libellées: 

 1 -"On ne passe plus. Le pont dans la rivière"

             (N.B. on retrouve le même arrondi du pont métallique)

 

   

 

 

2 - "La voiture chargée passera! -La fenaison 1915", suivi d'une mention manuscrite "à Troyon"

     
 

FENAISON A HAMONVILLE

Dans un article paru le 16 septembre 1915, le Pays de France illustre  une scène de fenaison à Hamonville près de  Bernécourt.
 

 

  Je recherche d'autres scènes de ce type en Lorraine

Y aurait-il un rapport avec cette autre image parue dans "le Miroir " le 31 octobre 1915 ? Il s'agit aussi d'un curé Lorrain, ancien conseiller d'arrondissement,  qui aidé de territoriaux, fait la fenaison.

Pour toute information @mail 

  à jmpicquart@wanadoo.fr Merci
     

RETOUR.gif (1070 octets)