RETOUR.gif (1070 octets)

Les  hommes :

Hommes politiques, artistes ..     Dunoyer de Segonzac  Bils

  Les Hommes de lettres et la guerre en Lorraine  

Un héros parmi beaucoup d'autres, Édouard Béguin

Béguin Édouard, né le 4 mars 1875, près de Laon, s'engagea à 19 ans au 69 ème régiment d'infanterie, où il fut bientôt nommé sergent, puis adjudant. sous-lieutenant de réserve, il fut bientôt promu lieutenant au 41 ème territorial. A la mobilisation, il fit vaillamment  son devoir et ne tarda pas à se faire aimer de ses chefs et de ses soldats. Affecté sur sa demande au 169  ème régiment d'infanterie, il était au Bois le Prêtre avec sa section.  Le 12 mai (1915), avant l'attaque du fameux Quart en Réserve, il envoyait à son ancien capitaine et ami  A. Hinzelin une lettre dont voici la fin : "Nous allons faire une formidable attaque dont les communiqués parleront. j'ai la bonne fortune d'être , avec ma section, au pivot de l'attaque. C'est moi qui dois enlever le plus gros morceau. j'espère réussir !"  La victoire  lui sourit en effet, mais elle était chèrement payée, le lieutenant Béguin étant atteint mortellement !  Le capitaine Legret retrace ainsi sa fin héroïque:

C'est le 12 mai dernier, à 16 heures 45, dans une attaque à la baïonnette, qu'i a été atteint à la tête par une balle qui l'a tué sur le coup, à deux mètres du parapet de la tranchée ennemie qui a été enlevée par ses hommes.  Arrivé à ma compagnie depuis quelques semaines , il n'avait pas tardé à se faire apprécier, estimer et aimer. Doué d'une excellente instruction militaire, brave et courageux, très énergique autant que dévoué, il incarnait le type du véritable entraîneur d'hommes et, en le perdant, la patrie se trouve privée d'un de ses meilleurs défenseurs. A la compagnie, où il est unanimement regretté, il laisse à tous, et surtout à son capitaine,  n souvenir impérissable de son trop court passage, terminé par une fin sublimement glorieuse, enviée par tous les braves. Puissent ces sentiments atténuer la douleur de tous ceux qui vont le pleurer, de sa veuve et de ses quatre jeunes enfants, auxquels j'adresse, du lieu qu'il a conquis au prix de son sang, au nom de la 4  ème compagnie et en mon nom particulier, l'hommage respectueux de tous nos sentiments les plus émus et attristés.   IMP. A. BARBIER, NANCY      

 

Nous vous livrons ci-dessus le texte intégral d'un faire part d'un officier tué au Bois-Le-Prêtre. Tout autre document de ce type concernant le souvenir d'un combattant décédé dans la région nous intéresse. Adresser texte et images à jmpicquart@wanadoo.fr

 

RETOUR.gif (1070 octets)