RETOUR.gif (1070 octets)

Aviateurs en Lorraine (5) : Crash à Koeur (55)

Aviateurs en Lorraine (1) , (2), et (3) et encore une autre histoire de James Norman Hall.

       
 

Le "crash" de l’avion de GARDEY ET MATHIEU A KOEUR.

 
 

............À la même époque, le 2 novembre 1914, le maréchal des logis-pilote Gardey et le lieutenant-observateur Mathieu, pour la seconde fois en quelques jours étaient victimes d'une panne de moteur et obligés d'atterrir entre les lignes à Koeur (Village au SSO de Saint Mihiel).

Aussitôt après !a descente, les observateurs allemands du Camp des Romains signalaient leur position à l'artillerie : une grêle d'obus entourait  le monoplan sans toutefois l'atteindre. Un projectile éclatait à moins de quatre mètres.

Fort heureusement, pilote et observateur eurent le temps de s'enfuir en rampant et d'échapper ainsi aux canons et à la fusillade de l'infanterie qui tirait des tranchées.

Dès que la nouvelle arrive à l'aérodrome de Toul, le sergent Ardouin part en tracteur avec une remorque et une équipe de volontaires. Il veut bien m'emmener avec lui. Nous allons chercher l'appareil. Le travail de démontage commence à 18 heures, dans la nuit, et se termine à 2 heures du matin. Des soldats du Génie et quelques fantassins nous aident.

Un pauvre garçon est tué à mes côtés par une balle qui l'atteint en plein front : il a eu l'incroyable audace d'allumer une cigarette et paie cher une passion que je me préparais à partager.

Pendant huit heures interminables, défense d'ouvrir la bouche, de fumer et de faire le moindre, bruit. Les fusées éclairantes qui tentent de nous repérer, des salves trop fréquentes à notre gré constituent notre seule compagnie. Ardouin agit avec une habileté déconcertante de prestidigitateur. Il démonte l'appareil, pièce par pièce.

A aucun moment, tant son calme est communicateur, l'idée du danger ne hante notre esprit. Une seule chose me pèse : l'interdiction, de par la volonté ennemie, de griller une cigarette. Mais le corps de notre camarade me rappelle la réalité !

...........................    Jacques Mortane

 
   
   
   
   
 

 Le Camp des Romains vue de Bislée, village proche de Koeur la Grande et Koeur la petite (Droits réservés photo collection Roy)

 
  Texte extrait de "A travers les filets de l'ennemi" de Jacques Mortane  éditions Baudinière 1947  
   Toutes informations concernant les pilotes ou ces faits sont bienvenues à jmpicquart@wanadoo.fr  
   

RETOUR.gif (1070 octets)