RETOUR.gif (1070 octets)

Aviateurs en Lorraine (3) James N. HALL

Aviateurs en Lorraine (1) et (2), et encore une autre histoire de James Norman Hall.

       
 

Le "crash" de l’avion de James Norman Hall a Viéville en haye.

 
 

Le 7 mai 1918, vers 9 heure, trois avions Nieuport 28 de l’escadrille américaine du  94th  Aerial Squadron implanté sur l'aérodrome de la Croix de Metz à Toul affrontent quatre avions allemands à quelques kilomètres en arrière des lignes ennemies, dans le secteur de Thiaucourt.

L’un des trois pilotes américain est James Norman Hall qui écrira plus tard en collaboration avec Charles Nordhoff le célèbre livre "les révoltés de la Bounty".

Les avions allemands appartiennent à  la Jasta 64 basée à Mars La Tour depuis le 22 mars 1918 et  que commande le Lieutenant Eugen Siempelkamp.

James Hall dans son livre "Hight Adventure" racontera plus tard ce qui lui était arrivé: "Je plongeais sur un Albatros quand le plan supérieur de mon aile droite se déchira sous la contrainte. Heureusement la structure de l’aile ne cassa pas. C’est seulement l’entoilage qui le recouvrait qui se lacéra en longues bandes. J’ai immédiatement fait demi-tour vers nos lignes et je crois que j’aurais pu les atteindre, malgré l’état de mon appareil. Mais à ce moment là je volais à faible altitude et sous un feu violent  venant du sol. Une batterie anti-aérienne allemande toucha mon moteur".

L'avion tomba en vrille et le capitaine Hall réussit malgré tout à éviter un choc frontal et percuta le sol, près du village de Viéville en Haye, sous un angle de 30 degrés environ. Il se tirait de ce crash avec une cheville cassée, l’autre foulée et le nez blessé par un choc violent contre le pare-brise de l'avion.

James Hall raconte que des aviateurs allemands l’ont emmené (vraisemblablement à Mars la Tour) et l’on invité à partager un repas avec eux avant qu’il ne parte vers l’hôpital de Metz. Il ne sera libéré que six mois plus tard.

 Côté allemand, on attribua cette victoire au Lieutenant  Friedrich Hengst en considérant qu’il avait forcé James Hall, qui venait de toucher un avion allemand Pfalz DIII, à descendre à  basse altitude, niveau où il fut atteint par la défense anti-aérienne allemande.

Le 14 septembre 1918, le Lieutenant Hengts sera nommé commandant de la Jasta 64, après l'hospitalisation du Lieutenant Siempelkamp gravement blessé au combat et le transfert de l’escadrille plus au nord vers Giraumont (secteur de Briey). Le terrain de Mars La Tour était sans doute devenu trop proche du front suite à la libération du Saillant de Saint-Mihiel par les troupes franco-américaines à partir du 12 septembre 1918.

Dans le son livre "Fighting the Flying Circus" Eddie Rickenbacker, qui commandait le vol des avions  américains précise que deux des quatre avions allemands auraient été abattus dans ce combat (Chapitre 6 "Jimmy's Hall last fight").  "The Jasta War Chronology" confirme cette thèse à la baisse en indiquant que le même jour le Lieutenant Werner Scheerer de la Jasta 64 a été tué à Viéville en Haye, abattu  par Rickenbacker. "The French Air Service War Chronology" rapporte que l'escadrille 94th avait déjà été opposée aux pilotes de la Jasta 64 le 29 avril à 18H10 au dessus du Bois de Mortmare. Rickenbacker et J. N. Hall y abattent ensemble un Pfalz DIII.(4ème et dernière victoire de J. N. Hall). Le pilote allemand tombé dans ses lignes est vraisemblablement sauf. Le Major Lufbery de la même escadrille enregistre une victoire le 5 mai 1917, cependant l'on ne précise ni le lieu du combat, ni l'adversaire.

 
   
   
   
   
 

Biographie :James Hall (1887-1951) est né dans l’état de l’Iowa. Il est travailleur social à Boston de 1910 à 1914. Il s’engage dans l’armée britannique à la déclaration de guerre et participe à la bataille de Loos au sein du 9ème  bataillon royal de fusiliers. Il fait partie avec une courte interruption de l’escadrille Lafayette où il rencontre Charles Nordhoff, puis est incorporé dans l’armée de l’air américaine.

Il publie ses souvenirs de guerre sous les titres suivants : Kitchener’s mob  (1916) , Hight Adventure (1918), puis avec  Charles Nordhoff, The Lafayette Flying Corp (1920) et Falcons of France (1929).

C’est Les Révoltés de la Bounty écrit avec Nordhoff en 1932 qui le rendra surtout célèbre. Ce livre a fait l’objet de plusieurs adaptations cinématographiques dès 1935.  

Sources sur Internet en anglais : http://www.richthofen.com/hall http://www.richthofen.com/rickenbacker/rick06.htm

Livres: "Hight Adventure" de Hall et  "Fighting the Flying Circus" de Rickenbacker.  

James Norman Hall pilote  à L’escadrille Lafayette

 
   Toutes informations concernant les pilotes ou ces faits sont bienvenues à jmpicquart@wanadoo.fr  
   

RETOUR.gif (1070 octets)